Livres

Discours Philosophique sur les trois principes


Sabine Stuart De Chevalier
Tome 3 sur 3
Reprint en bon français des deux tomes classiques et d'un troisième tome méconnu
Auteurs : Collectif
164 pages dont 10 pages d'index de recherche
prix : 19,00 € TTC

Sabine Stuart de Chevalier est considérée comme une des rares femmes alchimistes ayant vécu au XVIIIème siècle. Toutefois, malgré nos recherches étendues à l’international sur de nombreux documents de l’époque, nous n’avons trouvé aucun texte relatant ou prouvant même son existence.

D’après ce qui est indiqué dans ce présent ouvrage, Sabine Stuart serait issue de la famille des Stuart d’Écosse et serait devenue française de par son mariage avec Claude Chevalier, Chevalier de l’Ordre militaire de l’Éperon d’or, Conseiller-Médecin ordinaire du Roi et de la Garde des Cent-Suisses. Ce dernier, par ailleurs alchimiste, fut l’auteur en 1758 d'une thèse de Doctorat de médecine : “Dissertation sur les causes de plusieurs maladies dangereuses, & sur les propriétés d'une liqueur purgative & vulnéraire présentée comme une Pharmacopée presque universelle”.

Nous n’en savons donc pas plus, si ce n’est que la dénommée Sabine Stuart aurait publié en 1781 le présent traité alchimique en deux tomes, intitulé “Discours Philosophique sur les trois Principes : Animal, Végétal et Minéral” ou “la Clef du Sanctuaire Philosophique”. Il est alors légitime de se demander si c’est bien Sabine Stuart qui rédigea cet ouvrage, ou bien est-ce un nom emprunté par l’épouse de Claude Chevalier qui aurait été initiée à cet art et aurait été le prête-plume de son époux, ou encore Claude Chevalier lui-même qui aurait tout inventé du personnage de Sabine Stuart Alchimiste.

Tout cela ne retire rien à la qualité de l’ouvrage dont l’ambition a priori est de dévoiler les mystérieuses “Douze Clefs de Basile Valentin” ; mais nous allons voir ci-après, que l’ambition voilée de cet ouvrage a un tout autre objectif...

Tout d’abord, pourquoi publier un tel ouvrage ? Les éditions Philomène - Alchimie rééditent des ouvrages qui sont difficiles à se procurer et dont les contenus après étude permettent d’affirmer qu’ils ont été écrits par des personnes très proches d’Adeptes de leur époque sinon Adeptes eux-mêmes.