Livres

Aristide Monnier - Résurrection merveilleuse de Michel de NostreDame


Auteur : collectif
Reprise améliorée avec ajouts nécessaires aux opératifs
212 pages dont 13 pages d'index de recherche
Maquette en cours d'impression chez l'imprimeur disponible à la vente à compter du 20 mars 2021
Prix de vente : 25 € TTC

Aristide Monnier

M.A. de Nantes - Clef des oeuvres de saint Jean et de Michel de NostreDame

Résurrection merveilleuse de M. DE NOSTREDAME vient compléter l'ouvrage alchimique intitulé : La Clef des Oeuvres de Saint Jean et de Michel de NOSTREDAME.

Ces deux livres sont l'oeuvre de l'Adepte Aristide Monnier, Maître en ce sujet puisqu'initiateur de Paul Decoeur alias Fulcanelli, lui-même initiateur de Pierre Dujols de Valois initiateur d'Henri coton Alvart au grand Art de l'Alchimie.

Que ce second titre n'égare pas le lecteur, il s'agit tout au long de cet ouvrage d'un traité doctrinal et opératif majeur qui vient compléter les deux autres ouvrages signés de la plume de Fulcanelli. Ainsi quatre livres ont été écrits et forment le corpus inscrit dans la tradition des plus grans Adeptes du XXème siècle.

Ce livre n'est pas un fac similé, mais une reprise complète du texte avec ajouts et renvois sur nos pages internet.


Pierre Aristide Monnier (1824-1899) est un notaire nantais, écrivain à ses heures avec un attachement particulier pour les prophètes comme saint Jean et Michel de NostreDame (Nostradamus).

Ses opinions politiques royalistes et son parti pris pour les bourbons de l’ancien régime sont déterminantes dans ses relations avec le libraire hermétiste Pierre Dujols de Valois (Magophon) fondateur de la Librairie du merveilleux et Paul Decoeur (cousin illégitime des de Lesseps) que l’on associe facilement au pseudo Fulcanelli inventé par Jean Julien Champagne et Eugène Canseliet.

Revenons à Pierre Aristide Monnier, Il se passionna pour l’alchimie par le biais d’un ami de famille disciple de Lazare Lenain et d’Eugène Aroux tous deux alchimistes. C’est sous le pseudonyme de M.A. de Nantes ou d’Alcyon qu’il se fit connaître en tant qu’alchimiste et nous en informa au travers de deux livres particuliers ayant trait au dogme alchimique avec toutefois des titres peu évocateurs comme : Clef des œuvres de saint Jean et de Michel de NostreDame et son addendum : résurrection merveilleuse de Michel de NostreDame. On peut aussi le créditer de six parutions intitulées les 6 faisceaux.

Il forma un cercle initiatique et alchimique avec comme membres connus Brunet D’Anvault (Le Merrain) et Charles de Lesseps, Pierre Dujols de Valois et Paul Decoeur en étaient-ils membres également ? A défaut les contacts étaient très étroits puisque Paul Decoeur ne deviendra Fulcanelli qu’à la lumière de la transmission faite par les membres de ce collectif. Alors même si Eugène Canseliet considérait Paul Decoeur comme étant son maître, le Maître de Fulcanelli n’était-il pas Pierre Aristide Monnier ?

Filiation Fulcanelli