Livres

Le symbole renouvelé

à propos de l'œuvre de Louis Cattiaux


Auteur : Raimon Arola
Traduction de l'espagnol par Jeanne d'Hooghvorst
186 pages dont 6 pages d'index de recherche et 41 illustrations dont nombreuses en couleur
Prix de vente : 25,00 € TTC

Aujourd'hui le symbole s'identifie très souvent à certains ésotérismes peu intellectuels, à une sorte de magie infondée sans aucun rapport avec la religion ou les sciences humaines.

Le présent travail propose le contraire, à savoir, un ésotérisme bien compris qui pourrait être le lien permettant un dialogue interreligieux. C'est une proposition qui n'est pas nouvelle, car elle a déjà brillé de sa propre lumière à travers l'histoire, en particulier à la Renaissance, lorsque la philosophie hermétique cherchait à rassembler les anciennes traditions païennes autour du christianisme.

Pour développer cette proposition, l'auteur s’appuie sur les peintures et versets d’un personnage particulièrement unique: Louis Cattiaux, un créateur aux multiples facettes. Ce philosophe, peintre et alchimiste, qui a fait de l'art une philosophie et fait l'expérience d'une sagesse, a anticipé de nouveaux horizons et annoncé ce qui maintenant, soixante-dix ans plus tard, voit le jour.

Ainsi, dans son œuvre convergent les éléments nécessaires pour une réflexion sur la signification du symbole au troisième millénaire de l'ère chrétienne, dans un monde globalisé et, à son tour, profondément individualisé.

La semence interdisciplinaire de Cattiaux a été déposée dans un livre inclassable, Le Message Retrouvé. Ce nouvel ouvrage est une exhortation à la connaissance de ce message retrouvé ou symbole renouvelé, dans lequel les traditions de nos ancêtres se combinent avec l'expérience personnelle. Raimon Arola et de les rendre présents et vivants.



L’ouvrage de Raimon Arola dont nous publions aujourd’hui la traduction française est paru en espagnol sous le titre de « El Símbolo Renovado. A propósito de la obra de Louis Cattiaux », aux éditions Herder à Barcelone en 2013.

Raimon Arola (Tarragone, 1956), docteur en Histoire de l’Art et professeur pendant 40 ans à la Faculté des Beaux-Arts de l’Université de Barcelone, est spécialisé dans l’histoire des religions et l’étude du sens symbolique des œuvres d’art. Il est le fondateur du portail Arsgravis, Art et Symbolisme, qu’il dirige très activement. Il est également l’auteur de nombreux essais en espagnol, dont « La cábala y la alquimia en la tra¬dición espiritual de Occidente », « Alquimia y Religión », « Los símbolos herméticos del siglo XVI », « Cuestiones simbólicas », « La actuali-dad del hermetismo. El Mensaje Reencontrado » (2020).

Passionné d’hermétisme, sa soif insatiable de vérité l’a mené il y a plus de 30 ans jusqu’aux portes du « Message Retrouvé » de Louis Cattiaux, la Bible de l’Hermétisme des Temps Nouveaux, paru pour la première fois en 1956 chez Denoël. Depuis lors cette œuvre maîtresse n’a cessé d’être rééditée en français (dont Dervy, 2017) ainsi qu’en espagnol, en anglais, en allemand, en italien, en catalan et en portugais. Raimon Arola n’a jamais épargné ses efforts dans la tâche de diffuser et faire connaître cet ouvrage emprunt de la gnose ancienne renouvelée, aux lecteurs hispanophones. Il publiera en français en 2006 « Croire l’incroyable ou l’ancien et le nouveau dans l’histoire des religions » qui, sur base de textes redigés par les deux frères Emmanuel et Charles d’Hooghvorst, intimes amis de Cattiaux, fait le récit de la genèse de la rencontre entre ces trois hommes autour du « Message Retrouvé » fraîchement éclot dans les années 1950.

Peintre et poète, Cattiaux (1904-1953) était d'abord un chercheur et un voyant. Son livre contient la clef du mystère de la gnose qui est le secret de l’homme, c’est un livre susceptible de passionner les plus simples comme les plus exigeants, un message fraternel, retrouvé par un homme de notre temps, et transmis par lui à ceux qui voudront bien le recevoir.

Dans le présent essai, le chercheur catalan ne se limite pas à dévoiler le fascinant personnage de l’écrivain-peintre Louis Cattiaux, il explore la puissance du langage symbolique, témoignage d’une expérience hermétique véhiculée dans « Le Message Retrouvé ». Nous avons été séduite par « Le symbole renouvelé » de Raimon Arola qui a réalisé pour la première fois une excellente mise en contexte du mystérieux auteur et de son « Message » dans son époque parmi les artistes et les milieux littéraires qu’il fréquentait à Paris.

Comme traductrice, il nous aurait été impossible de passer à côté de l’occasion d’offrir en langue française aux compatriotes de Cattiaux cet essai généreusement édité ce jour par les bons soins des éditions Philomène Alchimie, où la plume du professeur Arola invite le lecteur à découvrir un Cattiaux si méconnu de son vivant et pourtant bien présent dans le panorama artistico-littéraire parisien de la première moitié du XXème. Au travers de ces pages le lecteur découvrira une belle série d’images en couleur qui présentent quelques exemples de son étrange œuvre picturale.

Un livre qui sans aucun doute est appelé à devenir une accueillante porte d’entrée dans l’œuvre de Cattiaux et qui constitue, pour ma part, un devoir de mémoire envers son personnage et par conséquent, envers son œuvre si magistrale pour l’humanité.



Jeanne d’Hooghvorst
Juin 2021