Livres

Abbaye de Saint-Amand-les-Eaux historique et alchimique


Auteurs : Christian Attard, Yves Fostier et Jean-Marie Groult
470 pages dont 16 pages d'index de recherche
Prix de vente : 33,00 € TTC



... Du plus lointain de mes songes d'enfant aux plus assurés de mes émerveillements d'adulte, je la revois. Alors que ma main entrait encore dans celle de ma mère, tout petit et apeuré par l'idée d'une école toute proche, je ne pouvais m'empêcher de lever mon regard vers elle.
Aujourd'hui encore, je bascule ma tête très loin vers l'arrière au point parfois de manquer en perdre tout équilibre et, de sa porte principale jusqu'à la boule d'or de son sommet, mes yeux la parcourent lentement, l'interrogent avec la même tendresse, la même intensité, le même respect.
Je suis né il y a plus de soixante-dix ans à Saint-Amand que l'on n'appelait pas encore Saint-Amand-les-Eaux et cette gigantesque tour qui m'a fasciné et me fascine toujours est celle de l'ancienne abbaye de ma ville. C'est cet édifice que nous allons étudier ensemble si vous le voulez bien. C'est lui qui va nous conduire à un surprenant voyage dans le temps à la rencontre de ses créateurs, à la recherche de leurs intentions et des secrets qu'ils nous ont communiqué à travers la course des siècles et la froide morsure des âges...

Christian Attard



Les dragons de la tour abbatiale

... Huit dragons ceinturent la tour octogonale de l’abbaye, la tour est comme une aiguille (polarité gauche ascendante positive, pour une polarité descendante droite et négative) , elle prend la forme d’un octogone (du grec ὀκτάγωνον oktágōnon, ὀκτώ oktṓ « huit » et γωνία gōnía « angle ») qui est un polygone à huit côtés et vingt diagonales (20 diagonales + 1 centre ne sont pas sans nous rappeler les cartes du Tarot et le chemin du Monde).



L’alchimiste construit son laboratoire dans une tour octogonale ou à défaut en fait la forme de son athanor. L’aiguille comme un menhir vise à capter la lumière d’en haut et de la transférer dans sa matière en bas. Enveloppé par le magnétisme, une telle onde de forme avait la réputation de soigner les maladies, ce que les druides mettaient à profit pour soigner leurs malades en les plaçant soit à proximité d’une aiguille (menhir - pierre debout) ou sous une table (dolmen - table de pierre)...



Octogone
... L’octogone est une des formes géométriques les plus symboliques qui soient, une figure parfaite entre celle du cercle représentant le ciel et celle du carré la terre ; ainsi la forme octogonale est semblable au messager se déplaçant entre le monde céleste et le monde terrestre. Ceci nous fait penser tout naturellement à Hermès, le messager des dieux et à saint Michel qui, pour les compagnons, est le 8, l’octogone.

Le chiffre 8, c’est aussi le huitième jour, les sept premiers étant ceux de la création, le huitième est celui du renouveau, et à fortiori de la résurrection du Christ après sa mort). On retrouve ce 8 dans le symbole couché de l’infini ∞. Dans les édifices religieux, les fonts baptismaux seront octogonaux pour signifier le passage du monde profane au monde sacré, soit la re-naissance.

L’octogone a huit côtés, soit le double de côtés qu’un carré, les quatre côtés signifiant les quatre points cardinaux alors que les huit côtés représentaient les huit points intermédiaires et dans l’antiquité les « huit vents » comme sur la tour ainsi dénommée à Athènes édifiée vers le IIème siècle. La roue de la fortune sera souvent matérialisée également avec huit rayons, et pareillement le Dharmachakra, la roue représentant la doctrine bouddhiste.

Quant à la tour d’une cathédrale surmontant la croisée des transepts, elle sera érigée sur la base de robustes piliers disposés au carré, puis elle se métamorphose en octogone, pour se réduire par un dôme puis un oculus joliment ouvert sur le ciel, et matérialisant l’œil du divin. La lumière par cet œil éclairera symboliquement l’autel. L’oculus formera ce monde intermédiaire qui liera les pôles du haut et du bas. La transition du carré au cercle par l’octogone appuie l’idée du travail que l’homme devra accomplir pour s’élever de la matière vers la lumière...

Projection solaire sur l’autel



... Un carré, pour sa part est inscrit dans un espace comme enfermé par ses quatre côtés, cette figure géométrique est un des tous premiers symboles ; stable, il représente les quatre éléments : Eau, Terre, Air, Feu, le tangible, donc la matière créée, soit le cosmos en sa totalité ; mais aussi les quatre points cardinaux, ceux qui indiquent l’espace dans lequel l’homme devra trouver son chemin, c’est le symbole du monde terrestre ! ...





Google Map
Tour abbatiale
Echevinage de l'abbaye
Maison Du Bois

En savoir +