Articles


La filiation Fulcanelli


Pierre Aristide Monnier (1824-1899) est un notaire nantais, écrivain à ses heures avec un attachement particulier pour les prophètes comme saint Jean et Michel de NostreDame (Nostradamus).

Ses opinions politiques royalistes et son parti pris pour les bourbons de l’ancien régime sont déterminantes dans ses relations avec le libraire hermétiste Pierre Dujols de Valois (Magophon) fondateur de la Librairie du merveilleux et Paul Decoeur (cousin illégitime des de Lesseps) que l’on associe facilement au pseudo Fulcanelli inventé par Jean Julien Champagne et Eugène Canseliet.

Revenons à Pierre Aristide Monnier, Il se passionna pour l’alchimie par le biais d’un ami de famille disciple de Lazare Lenain et d’Eugène Aroux tous deux alchimistes. C’est sous le pseudonyme de M.A. de Nantes ou d’Alcyon qu’il se fit connaître en tant qu’alchimiste et nous en informa au travers de deux livres particuliers ayant trait au dogme alchimique avec toutefois des titres peu évocateurs comme : Clef des œuvres de saint Jean et de Michel de NostreDame et son addendum : résurrection merveilleuse de Michel de NostreDame. On peut aussi le créditer de six parutions intitulées les 6 faisceaux.

Il forma un cercle initiatique et alchimique avec comme membres connus Brunet D’Anvault (Le Merrain) et Charles de Lesseps, Pierre Dujols de Valois et Paul Decoeur en étaient-ils membres également ? A défaut les contacts étaient très étroits puisque Paul Decoeur ne deviendra Fulcanelli qu’à la lumière de la transmission faite par les membres de ce collectif. Alors même si Eugène Canseliet considérait Paul Decoeur comme étant son maître, le Maître de Fulcanelli n’était-il pas Pierre Aristide Monnier ?

On lui connait plusieurs livres dont deux majeurs sur l'oeuvre alchimique :

Clef des oeuvres de saint Jean et de Michel de Nostredame
La Clef de Saint Jean et de Michel de Nostredame est le livre d'un hermétiste, Maître en son sujet, qui dans la pure tradition médiévale et alchimique n'a pas signé son oeuvre de son patronyme. Que son titre n'égare pas le lecteur. Il s'agit tout au long de cet ouvrage, dont les qualités littéraires ne cèdent en rien à la richesse de l'enseignement, d'un traité doctrinal et opératif d'Alchimie qui suit de très près, en mode analogique, le texte des fables grecques et égyptiennes, afin d'en pénétrer le sens décisif pour la plus grande lumière intérieure du lecteur argonaute.

Livre Clef des oeuvres ...

Résurrection merveilleuse de Michel de NostreDame

Cet ouvrage majeur est la suite de la Clef des oeuvres de saint Jean et de Michel de Nostredame, ouvrage majeur sur la doctrine et les opérations de l'art

Livre Resurrection merveilleuse ...


Joseph Paul Cyrille Decœur (1839-1923) est un ingénieur constructeur français.
Orphelin de père, Paul Decœur a eu pour correspondant (tuteur) un ancien ami et voisin de la famille, l'ingénieur Jacques Antoine Charles Bresse, le collaborateur aux constructions de Gustave Eiffel et qu'a côtoyé de près l'architecte Viollet-le-Duc. Il entre à l’École Polytechnique le 1er novembre 1859 (examen à Paris, grade sergent) et est promu élève à l’École des ponts et chaussées le 1er novembre 1861.

Pierre Dujols de Valois (1862-1926) est un libraire.
Il s'occupe de la librairie du Merveilleux, rue de Rennes à Paris, avec son associé A. Thomas, Bibliophile et éditeur il est spécialisé dans les ouvrages hermétiques. Il signa une étude du "Mutus Liber" sous le pseudonyme de Magophon. Il est également le frère d'Antoine Dujols dit de Valois

Read more

Henri COTON-ALVART (1894 - 1988) est un ingénieur chimiste français.
Il occupa pendant la première partie de sa vie un poste important dans un laboratoire de recherche et fut à l'origine de plusieurs découvertes dans ce domaine. Il se retira volontairement du monde pour se consacrer entièrement à la philosophie et aux sciences.

Sa passion de la Vérité l'incitait à brûler dans l'athanor les déchets de la matière et les tromperies enseignées, afin d'ouvrir à l'énergie spirituelle l'horizon le plus large. Avant d'abandonner toutes mondanités, il rit partie du petit cercle dans lequel prirent naissance les ouvrages de Fulcanelli. Il fut l'ami de Pierre Dujols, de l'égyptologue René Schwaller de Lubicz, et du poète Milosz. Il fréquenta Jean-Julien Champagne, Eugène Canseliet ainsi que de nombreux peintres, écrivains et hommes politiques.

Article histoire et spiritualités Article de Geneviève Dubois


Une tradition qui s'inscrit durablement dans le temps ...