Articles


Crasselame



Marc-Antoine Crasselame

Francesco Maria Santinelli Pesaro, 20 avril 1627 - Rome, 22 novembre 1697) fut un alchimiste, poète italien.

On le connaît surtout sous son pseudonyme de Marc Antoine Crasselame. De noble famille, il était connu comme un écrivain et intellectuel de premier plan. Il est entré dans les bonnes grâces de la reine Christine de Suède, à l'occasion de sa venue pour les en États pontificaux de 1655 à senigallia.

A cette occasion il fût intronisé dans un cercle des Rose-Croix italiens qui se réunissaient autour de la Reine Christine de Suède dans les années 1660-1670. Il est l'auteur de l'ouvrage "La Lumière sortant par soi-même des ténèbres", publié à Venise en 1666)...

Ce cercle célèbre à son époque accueillit : l'astronome Cassini et Athanasius Kircher.

Vers 1677 il élit domicile à Venise avec sa femme Anna Maria Caterina aldobrandini, veuve du duc de Ceri. A cette occasion, il rencontre l'alchimiste Federico Gualdi, et intègre son cercle avant de retourner définitivement à Rome en 1677.

Il consacre ses activités à l'alchimie, l'hermétisme et l'ésotérisme, Santinelli participera à l'écriture d'un texte de Sebastian Casizzi daté de 1690, "La critique de la mort", il serait également l'auteur du traité alchimique intitulé "Hermeticus androgènes".



Philosophie alchimique


La conception alchimique de Santinelli part de la tradition rosicrucienne qui considère notre réalité comme issue d'un seul et même principe d'origine


(C)2021 - Philomène Alchimie